amant-maîtresse

Comment gérer d’être l’amant ou la maîtresse d’une personne mariée ?

Être l’amant ou la maîtresse d’une personne mariée a souvent une connotation très négative et est synonyme de briseur de couple ou voleuse de mari, ce qui n’est pas faux. Mais si une troisième personne existe, c’est que des vides demandent à être comblés et des désirs ont besoin d’être assouvis. Dans certains cas, l’amant ou la maîtresse ne sait pas que la personne est mariée, mais d’autres savent depuis le début dans quelle relation ils s’engagent. Nombreuses sont les raisons de ce choix qu’il n’est pas facile de gérer d’être « l’autre ».

Le choix d’une vie moins compliquée

Certain-e-s choisissent délibérément d’être un amant ou une maîtresse pour éviter de s’engager dans une relation, ou la déception. En effet, avoir ce genre d’histoire, selon des témoignages, permettrait d’acquérir tous les avantages d’un couple, c’est-à-dire sans les disputes et sans avoir à supporter l’autre quotidiennement. Pour d’autres, après une rupture douloureuse, être avec une personne déjà engagée est une sorte de phase temporaire en attendant la prochaine vraie rencontre et c’est moins risqué. Savoir depuis le début que la personne est déjà en couple permet parfois de garder la tête froide et les idées claires. Bien que ce type de relation puisse devenir facilement compliqué à gérer, surtout si les sentiments deviennent plus forts.

Comment rencontrer un homme ou une femme marié-e ?

Nombreux ont alors compris qu’une relation avec une personne mariée est la relation qu’il leur faut. Et là se pose la question : comment rencontrer un homme ou une femme marié-e ? Et surtout, comment savoir si cette personne est à la recherche d’un amant ou d’une maîtresse ? Dans la vie quotidienne par exemple, les hommes ou les femmes marié-e-s portent un anneau. Si vous ne voyez que la trace d’un anneau sur l’ annulaire, il est possible que cette personne soit mariée, mais en quête d’une relation. Pour les autres, s’il n’y a aucun moyen de savoir s’ils cherchent ce type de relation, mieux vaut passer votre chemin s’il ne démontre aucun signal. Sachez que cela peut se faire également par hasard sans vraiment chercher ou provoquer le destin. Sachez également que depuis quelques années, il existe des sites pour ce type de rencontre discrète qui mettent en relation hommes et femmes mariés dans la plus grande confidentialité.

L’interdit est une source de désir

La nature humaine est souvent attirée par l’inaccessible : acquérir ce qui est interdit est comme atteindre la liberté. La clandestinité accentue le désir et le fait d’entretenir secrètement une relation ne fait qu’enflammer la passion. Tous ceux qui ont déjà été l’amant ou la maîtresse de quelqu’un le disent : c’était la première relation la plus intense de leur vie. Bien que cette relation reste le plus souvent sexuelle et physique (caresse, câlin, etc.), ces personnes ont le sentiment d’être complètement dévorées par leur désir et qu’ils n’en puissent pas s’échapper.

Une enfance jamais comblée

Selon les psychanalystes, l’envie de rester avec quelqu’un bien qu’elle soit mariée reflèterait de l’enfance. D’abord, ceux qui ont eu l’habitude pendant leur enfance d’obtenir facilement ce qu’ils voulaient, auraient tendance à considérer les gens mariés comme étant une acquisition comme une autre et s’en débarrassent lorsque la relation devient compliquée. De même que pour ceux qui seraient passé au second plan toute leur enfance. Même à l’âge adulte, ils auraient tendance à croire qu’ils ne méritent toujours pas une vraie relation et acceptent de cette manière d’être un amant ou une maîtresse. Enfin, certaines personnes verraient en leur amour interdit un parent malheureux qu’ils n’ont pas pu sauver étant jeunes. Selon les psys, c’est l’image d’un enfant qui a vécu avec un parent délaissé par l’autre et qui voudrait accomplir mieux que ce dernier.

Que faire quand vous êtes l’amant ou la maîtresse d’une personne mariée ?

Respecter les attentes

La première chose à avoir en tête lorsque vous vous lancez dans ce genre de relation est de lister les demandes et les règles à suivre pour chacun. Les hommes et femmes marié-e-s veulent conserver leur autre vie loin de leurs aventures extra-conjugales et imposent certaines conditions comme ne pas les appeler à n’importe quelle heure, ne pas les chercher, ne pas leur envoyer un cadeau. Mettre les choses aux clairs depuis le début est très important pour éviter les malentendus et les risques. Une fois la liste établie, la respecter est primordial, surtout pour préserver la discrétion de votre relation.

Accepter d’être en seconde place ou tenter d’acquérir la première place ?

La majorité des amants ou des maîtresses ont toujours cette tendance à vouloir être meilleurs que le mari ou la femme. C’est pourquoi accepter le fait d’être à la seconde place (et que cela restera probablement de cette manière) n’est pas facile mais primordial. Vivre sans pouvoir l’embrasser en public, ni l’inviter à une fête familiale, ni l’appeler tard dans la nuit peut devenir frustrant et douloureux si les sentiments deviennent fort. Sachez que dans ce cas il devient opportun de trouver une solution, rester ou partir, et dans le cas où vous choisissez de rester, accepter ou faire prendre conscience à l’autre que les choses doivent changer. Il peut même arriver, dans certains cas, que l’amant devienne le mari/la femme comme en témoignent certains, mais franchir cette étape est comme toutes les autres, c’est une décision commune.

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x