homme titre depressif

Parlant des maux qui minent la société, et plus précisément le monde professionnel, le burn-out est le plus répandu en ce 21ème siècle. Le nombre de personnes atteint par ce mal ne cesse d’augmenter. Ce qui est inquiétant vu que les conséquences du burn-out sur la vie de ces personnes sont vraiment graves. C’est pour cela qu’il est important d’avoir toutes les informations nécessaires sur ce mal, pour pouvoir en reconnaitre les signes et l’éviter. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet dans le reste de l’article.

A propos du burn-out

En termes simples, faire un burn-out, cela signifie que vous vous consumez de l’intérieur. Autrement dit, vous êtes sujet à un sentiment d’usure qui gagne progressivement en ampleur, et dont la source est simplement votre cadre professionnel. C’est pour ça qu’on l’appelle également « l’épuisement professionnel ». Il est vrai que le stress fait généralement partie de la vie professionnelle, mais lorsqu’il atteint une certaine ampleur, cela peut rejaillir sur votre état de santé. Une petite mise au point s’impose néanmoins : le burn-out est avant tout un problème physiologique et non psychologique. Ainsi, lorsque vous êtes constamment stressé, votre corps est en alerte permanente, comme si un danger vous guettait à chaque instant. D’où l’état de fatigue et d’épuisement de votre corps. C’est cette fatigue qui va agir maintenant sur votre mental, et vous donner l’impression d’être incompétent, ou pas assez performant. Vous serez donc irritable, toujours sur les nerfs, et il s’en suivra naturellement une fatigue émotionnelle en plus.

Il faut savoir que le burn-out n’est pas un état, mais plutôt un processus, un processus très lent d’ailleurs. Vous pouvez donc à tout moment prendre le dessus et vous reprendre avant d’arriver jusqu’à la fin de ce processus. Souvent, les personnes touchées ne s’en aperçoivent pas au début. Elles sont en permanence préoccupées par le travail, elles cherchent à en faire toujours plus, pour se prouver à elles-mêmes et aux autres qu’elles sont capables. Dans cette recherche effrénée de perfection et de rendement maximal, elles finissent par s’oublier. Ça peut durer un moment, jusqu’au jour où l’intéressé pète les plombs.

N’importe qui peut être touché par le burn-out. Même les personnes les plus fortes physiquement et mentalement. Donc cela concerne aussi bien les hommes que les femmes, et ce, quel que soit leur branche d’activité. Toutefois, il est possible de cibler les personnes susceptibles d’être atteintes. Il s’agit généralement de ces chefs ou leaders d’entreprises, qui sont entièrement plongés dans leur travail, des employés engagés et toujours prêts à sacrifier leur temps libre pour le bien de l’entreprise… Ces personnes sans qui la société serait sans doute perdue, les perfectionnistes de nature, les personnes trop dévouées ou en quêtes permanente de reconnaissance… Ce sont ces personnes qui sont les plus vulnérables face à l’épuisement professionnel.

femme depressive

Comment éviter l’épuisement professionnel ?

Tout d’abord, sachez que les signes les plus courants du burn-out sont les suivants : sentiment de non-reconnaissante pour le travail abattu, perte total d’intérêt pour le travail, avoir l’impression de subir son travail. Pour éviter tout ça, il est nécessaire d’adopter une méthode de travail en accord avec vos capacités physiques et mentales. Même si tous les facteurs ne sont pas maitrisables, vous pourrez au moins réduire les risques. Car il est toujours mieux de prévenir que de chercher à guérir après.

Tout d’abord, quelle que soit la situation qui se présente à vous, apprenez à relativiser. Cela vous évitera le stress. Donc ne vous souciez pas en permanence des conséquences de vos actes. Vous n’allez pas perdre votre travail pour une erreur, le plus souvent même, certaines de ces erreurs passent inaperçues, et vous stressez sans raisons. Ne redoutez pas non plus de faire la moindre erreur, car l’erreur est humaine dit-on. N’ayez donc pas peur de vous tromper ou de demander de l’aide, vous n’êtes pas supposé détenir le savoir absolu, et votre employeur le sait.

Ensuite, apprenez à dire « non ». Ce n’est pas parce que vous êtes employé dans une société que vous n’avez plus droit à votre libre. Evitez d’accepter toutes les charges professionnelles supplémentaires. Si vous en avez le temps, vous pouvez l’accepter, ou faire quelques fois des heures supplémentaires. Mais n’accumulez pas le travail, les piles de dossier non traités, tout ça agit sur votre état de santé. Pensez à évaluer le temps d’exécution des taches qu’on vous confie, et dites non quand cela vous dépasse. Demandez-vous d’abord si vous avez le temps, si c’est votre travail, ou si la personne qui vous confie ce travail est dans son rôle.

Evitez de faires tous les jours les mêmes choses. Tant que cela est possible, vous devez varier le contenu de vos journées au travail. Donc en plus d’éviter les pressions, il faudra aussi faire attention à l’aspect récurent de certaines tâches. Car vous finiriez par perdre de vue l’intérêt de votre travail ainsi que votre valeur en tant qu’employé.

Ne vous attardez pas sur les choses que vous ne pouvez pas changer, car le burn-out est souvent causé par les efforts surhumains que vous faites, pour améliorer ou changer ce qui se passe dans votre quotidien. Malheureusement, il y a de ces choses qu’on ne peut pas changer, ne vous stressez donc pas pour ça, et faites-vous une raison. Il faut garder votre énergie pour bien faire votre travail, c’est le plus important.

Apprenez à vous déconnecter. Le travail, le travail, et rien que le travail, c’est très mauvais, non seulement pour la santé physique, mais aussi pour votre mental. Donc après vos heures de travail, oubliez tout ce qui a rapport avec le monde professionnel. Libérez votre esprit et vos pensées. Faites des choses qui vous détendent et que vous aimez, en dehors du travail bien sûr.

Même si vous aimez votre travail, gardez toujours à l’esprit qu’il faut un temps pour tout : un temps pour travailler, et un temps de repos pour récupérer. Ainsi vous éviterez facilement des problèmes tels que le burn-out.

Share This

Des conseils, astuces et exercices précis pour aider à booster la mémoire de vos enfants et mieux apprendre à l'école. Cela vous intéresse ?

x