J'ai testé l'art thérapie

Aujourd’hui, au XXI° siècle, deux salariés sur trois environ souffrent de stress ! Ce chiffre est déconcertant. Le stress est devenu au fil des ans notre pire cauchemar, pis, c’est un véritable fléau. Pour l’anecdote, il coûte 1.6 milliards d’euros par an à notre chère Sécurité Sociale. Personne – enfants, adolescents, adultes – ne semble épargné. Sous la pression du temps, croulant sur la surcharge de travail sur le long terme, nous sommes tous des cibles potentielles de cette drame. Troubles musculo-squelettiques, lombalgies, maladies cardio-vasculaires voire dépression, le tableau des maux n’est pas reluisant et loin d’être exhaustif. Moi la première, le stress a eu raison de ma personne. Mais voilà, j’ai décidé d’apprendre à le gérer. Voici mes astuces.

Le stage d’art-thérapie

Rien de tel qu’un stage d’art-thérapie pour favoriser mon développement personnel . Chanter m’a permis d’apprendre à me connaître, à me détendre mais surtout à gérer mon stress, à être plus sereine et à réduire mon anxiété.

L’art-thérapie c’est quoi en fait ? Tout simplement, c’est une thérapie qui par le biais de l’art – danse, peinture, sculpture, musique par exemple – permet de se débarrasser de nos petites habitudes, de se recentrer sur notre personne, d’apprendre à mieux se connaître, de se faire confiance aussi. C’est surtout un moyen facile d’exprimer notre mal-être autrement qu’avec des mots.

Pour résumé, l’art-thérapie, c’est tout simplement 
une invitation au bien-être.

Les réflexes pour réduire son stress

Inutile de faire disparaître le stress de ma vie, c’est peine perdue et surtout cela ne doit pas être une fatalité. Alors, mieux vaut apprendre à le dompter et inverser la tendance afin de le rendre bénéfique. J’ai donc décidé d’apprendre à le maîtriser et à le surmonter.

Tout d’abord, j’ai décidé d’adopter une bonne hygiène de vie. Pour cela, je suis les recommandations du Ministère de la Santé en mangeant équilibré et en limitant notamment tous les produits catalogués comme étant des excitants. J’opte également pour des aliments riches en glucides afin de mieux trouver le sommeil le soir. A l’image des enfants, moi aussi j’ai mis en place des rituels avant d’aller me coucher et le matin en me réveillant. Par exemple, je prends une bonne douche chaude avant d’aller me coucher et le matin, dès que mon réveil sonne, je tire les rideaux, je bois un grand verre d’eau et je fais quelques exercices d’étirements.

Je fais du sport. Rien de tel qu’une pratique sportive journalière pour se détendre, se défouler et surtout libérer les tensions du corps. Inutile d’ailleurs d’être un grand sportif dans l’âme. Pour ma part j’ai opté pour la marche. L’important c’est de trouver la discipline qui nous convient et de la pratiquer régulièrement et s’y tenir.

J’ai également décidé de réorganiser ma vie. Je liste les choses à faire, les classes par ordre de priorité tant sur le plan personnel que professionnel. J’apprends aussi à relativiser les événements, à les mettre en perspective et à entretenir le côté positif de toute chose.

 

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x