le petit prince

Ecrit par un poète devenu militaire, Le Petit Prince est un livre qui raconte l’expérience d’aviateur et donne des leçons de vie. L’auteur, Antoine de Saint Exupéry nous fait voyager dans le désert du Sahara en narrant l’histoire d’un petit bon homme qu’il y a croisé et ses différentes aventures. Cet ouvrage permet de changer la perception, même s’il semble s’adresser à des enfants à première vue.

Trouver un juste-milieu

Dans ce livre, chaque histoire et rencontre permet de tirer une leçon de vie. Lors de son entretien avec le souverain de la première planète, Le Petit Prince nous fait comprendre que l’ordre doit être à la fois raisonnable et réalisable. En décidant d’agir raisonnablement, nous pouvons avoir un meilleur résultat.

Si l’histoire du vaniteux nous apprend que l’orgueil et l’égocentrisme ne font que nous désavantager, celle d’un buveur qui a paradoxalement honte de boire nous éclaire sur la difficulté de sortir d’une situation que nous avons créée nous-mêmes.

Ne pas devenir l’esclave de sa possession ! C’est la leçon qu’on doit tirer de l’aventure du Petit Prince avec un businessman qui croit posséder les étoiles. Adopter l’automatisation dans son travail permet de mieux accomplir ses tâches tout en étant paresseux. Ce propos a été tiré du passage du jeune souverain dans une petite planète et un allumeur de réverbères.

Il fait ensuite la connaissance d’un géographe qui dépend entièrement des dires des explorateurs pour faire son travail. Ici, il nous apprend à faire les choses par nous-mêmes pour avoir un résultat satisfaisant.

Sur notre planète, le curieux voyageur demande aux aiguilleurs les raisons qui leur poussent à faire changer la foule de direction, aucune réponse. Relatif à ce que les enfants et un grand nombre d’adultes font, cela nous incite à trouver un objectif et de ne pas le perdre de vue.

Impact de l’environnement sur la vie

En continuant à lire cet ouvrage, l’origine du héros aux cheveux dorés se dévoile de plus en plus et nous découvrons pourquoi faire attention à notre environnement. Passionné du jardinage, ce personnage s’occupe du jardin afin d’identifier les bons des mauvaises herbes et surtout un baobab capable de réduire sa planète. En faisant référence à cette essence, Le Petit Prince fait allusion à notre entourage et à la reconnaissance de ce qui peut nous causer du tort.

Dans cette partie, le héros dévoile l’existence de trois volcans qu’il doit ramoner afin de minimiser le risque d’éruption. Ce propos se rapporte à une situation difficile à gérer, et par crainte de l’empirer ne doit pas être amplifié.

Regarder un coucher de soleil quand il est triste ! C’est ainsi que le Petit Prince reflète les sentiments négatifs. Il suffit de faire quelque chose qui détourne nos yeux de la mélancolie pour aller mieux.

Un passage raconte la manière dont le personnage s’occupe d’une rose, une personne importante de sa planète. Il exprime aussi son malheur en choisissant d’accorder plus de valeur à la parole qu’aux actes de ces fleurs. En réalité, il fait référence à l’amour et à la difficulté qu’on a à trouver l’équilibre entre les mots et l’action.

Si la force de l’imagination nous permet de créer beaucoup de choses, nos sentiments peuvent influer sur notre façon de communiquer et sont susceptibles de blesser des personnes qui nous sont chères. L’auteur poursuit avec l’histoire d’un astronaute mal vêtu et a dû changer de costume pour être crédible. Leçon à tirer : à chaque évènement sa tenue appropriée !

Tout n’est qu’une question de perception

Arrivé sur la planète terre, le héros a fait la connaissance d’un serpent. Ce dernier décourage son envie de rencontrer des hommes en lui disant qu’ils sont seuls. Relatif à la nouvelle technologie, ce passage reflète l’isolement de chaque individu malgré le fait d’être parfaitement entouré.

Pendant sa quête des hommes, le personnage principal de cet ouvrage croise une fleur lui affirmant qu’il n’en existe que 7 ou 8. Pourtant, il n’en trouve aucun. Leçon de vie : chercher à comprendre reste plus important que se baser sur des informations subjectives.

L’auteur nous apprend que la vérité peut être fortement blessante en racontant la rencontre du petit bon homme avec un immense champ de roseraie. À noter qu’il pensait être riche de son unique rose et ses trois volcans. Il a fallu qu’il croise un renard pour que la tristesse se dissipe. Nous avons aussi besoin d’un ami dans une situation pareille.

Après avoir terminé leur stock d’eau, ils se sont mis à rechercher des puits dans un désert pour se ravitailler. Ce passage fait allusion à notre intérieur et notre quête d’espoir ou de bonté au fond de nous.

Nombreux faits relatés dans cet ouvrage font référence à notre quotidien. Il est important de rester fidèle à soi-même, profiter pleinement de son voyage tout en étant un explorateur et sans se fier à ce qu’on voit, mais toujours chercher à comprendre.

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x