Médecine

On évoque aujourd’hui les miracles de la technologie sur les actes médicaux, à l’instar des robots de plus en plus performants utilisés en chirurgie ou du matériel orthopédique comme les prothèses. Les progrès scientifiques ont fait, en quelques années, un bon en avant dans l’assistance au diagnostic et contribuent davantage à la prévention des maladies qu’à leur traitement.

Tester son état de santé à domicile.

Votre médecin et votre spécialiste peuvent aujourd’hui aisément pratiquer certains examens dans leurs cabinets tels que des radiographies, des échographies ou des ECG (électrocardiogramme). Certains tests médicaux nécessitent du matériel très sophistiqué que seules les grandes structures hospitalières peuvent se procurer tels que les IRM et les scanners par exemple. Aujourd’hui, la politique de développement des soins ambulatoires pousse les techniciens à inventer des appareils d’examens et de traitement toujours plus petits pour être utilisés à domicile.

La différence entre l’autodiagnostic et le diagnostic ambulatoire.

Le premier consiste à évaluer soi-même son état de santé. Par exemple, lorsqu’un patient est atteint de diabète, il mesure lui même son taux de glycémie à la maison pour pouvoir adapter la dose d’insuline qu’il doit s’administrer. Aujourd’hui, il existe des appareils de plus en plus sophistiqués pour favoriser une lecture plus précise et plus automatique. Pour le second cas, c’est le médecin qui interprétera les résultats et qui prescrira, le cas échéant, un traitement adapté. Néanmoins, la mesure des données se fera chez soi.

Quelles maladies peut-on diagnostiquer à domicile ?

C’est le cas de l’évaluation des maladies cardiaques et de l’hypertension artérielle. L’essentiel des examens se fait soit chez le médecin spécialiste, soit à l’hôpital. Certaines de ces pathologies se manifestent à l’effort et nécessitent un test adapté. L’on peut également pratiquer un ECG sur un patient en condition de vie réelle sur 24 ou 48 h grâce à un Holter tentsionnel. Il en est de même pour l’apnée du sommeil où l’on va placer un appareil sur votre corps qui va mesurer votre activité respiratoire durant votre sommeil. Les professionnels de l’innovation scientifique travaillent à rendre les appareils de plus en plus petits et fonctionnels pour un meilleur confort d’utilisation.

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x