Peau de femme

Encore appelé dermatite, l’eczéma de contact est une maladie inflammatoire cutanée qui peut être provoquée de différentes manières. Globalement, il s’agit de la sensibilisation de la peau à une substance présente dans l’environnement qui entre en contact avec la peau. Cette substance est appelée allergène. Les causes et les réactions liées aux allergènes diffèrent en fonction des individus et l’inconfort engendré par l’allergie de contact n’est jamais agréable, quel que soit son déclenchement.

Quels sont les types d’allergènes pouvant déclencher un eczéma de contact ?

Il existe plusieurs types d’allergènes. On les recense généralement sous quatre grandes familles :

Les allergènes cosmétiques

Parfums, shampoings, crèmes pour le visage, vernis à ongle… la liste des allergènes cosmétiques pouvant déclencher un eczéma de contact est longue. La plupart du temps, c’est au niveau du visage qu’ils provoquent des réactions et on note qu’ils sont dus aux conservateurs ajoutés en faibles quantités dans les produits permettant d’allonger leur durée de vie. Parmi les 4000 substances répertoriées dans les allergènes cosmétiques, le paraben et la methylisothiazolinone (MIT). Cette dernière est autorisée depuis 2005 et certains la considèrent comme le « nouveau paraben » car elle remplace le paraben dans les cosmétiques et autres produits pour bébés, en offrant des propriétés de conservation semblables au paraben.

Les allergènes contenus dans les médicaments

Sont concernés : les médicaments topiques, c’est-à-dire les médicaments à application cutanée comme les antiseptiques, les crèmes anti-inflammatoires etc. A noter cependant que les allergènes contenus dans les médicaments peuvent également provoquer des réactions à distance.

Les médicaments les plus fréquemment mis en cause sont : la néomycine (présente dans de nombreuses crèmes antibiotiques), les antiprurigineux (gels et crèmes contre les démangeaisons), les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) et les dermocorticoïdes ainsi que les soins anti-ulcéreux.

Il est intéressant de souligner que certains produits dits « naturels » comme les huiles essentielles, par exemple, appartiennent aux agents susceptibles de provoquer des réactions allergiques.

Les allergènes d’origine professionnelle

Lorsque la peau – notamment celle des mains – entre en contact avec des substances en milieu professionnel, elle peut être sujette à un eczéma de contact. Le fait que cet eczéma disparaisse lorsque la personne concernée est en congés, valide le fait qu’il existe un ou plusieurs allergènes dans les produits utilisés par cette dernière pour exercer sa profession.

Les métiers principalement concernés sont ceux du BTP (Bâtiment et Travaux Publics), de la coiffure, des professions de santé et de l’horticulture.

Les allergènes vestimentaires

De nombreux vêtements et accessoires sont une source potentielle d’allergènes vestimentaires : ceintures, chaussures, bijoux en nickel, etc. L’endroit où se développe l’eczéma est une bonne indication quant à la source de l’allergène.
Bien que les métaux soient la source la plus fréquente d’allergènes vestimentaires, l’eczéma de contact peut également être provoqué par le cuir, le caoutchouc et les colorants vestimentaires.

Pour plus d’informations, je vous recommande cet article intitulé “Comment Traiter Une Peau Atteinte D’eczéma ?”.

 

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x