art therapie dessin

Le recours à la psychothérapie est de plus en plus en vogue actuellement. On dit qu’elle procure un bien-être absolu et qu’elle peut guérir bien des maux.  La psychothérapie réunit actuellement plusieurs disciplines. L’art-thérapie est l’une d’entre elles. Qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses bienfaits ? Quel est son fonctionnement ? Découvrez  dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos de cette pratique !

L’art-thérapie selon l’histoire

Le pouvoir thérapeutique de l’art est reconnu depuis des lustres. Un psychiatre suisse du nom de Carl G. Jung a par exemple testé les bienfaits générés par le fait de s’exprimer par le dessin au XXe siècle. De nombreux autres écrits ont également prouvé la capacité de guérison de bien d’autres types d’art comme la peinture ou la sculpture. Toutefois, le recours à cette discipline thérapeutique n’a pas vraiment commencé que vers les années 1930.

Ce fut une enseignante et psychothérapeute nommée Margaret Naumburg qui l’a introduite en Angleterre et aux États-Unis. En France, il a fallu attendre l’année 1986 pour que les scientifiques reconnaissent les bienfaits de l’art-thérapie. Des formations sur cette méthode sont disponibles depuis 1970. Cela dit, la méthode reste encore méconnue.

L’art-thérapie, c’est quoi ?

C’est la première question qui se pose. Selon la définition de l’art-thérapie, il s’agit d’un outil de développement personnel. L’approche se sert de la création artistique comme support thérapeutique. On l’utilise surtout pour aider les enfants en bas âge ayant une difficulté de s’exprimer via la parole à extérioriser leurs sentiments et leurs émotions. Grâce à cette technique, les petits peuvent avoir une meilleure confiance en soi.

Certaines écoles de pensée estiment que le pouvoir de l’art-thérapie va au-delà d’un simple outil thérapeutique. A priori, cette technique pourrait améliorer nettement les conditions de vie des personnes malades  ou qui souffrent d’une douleur chronique. Elle peut aussi devenir un moyen de traitement efficace pour les personnes victimes d’un handicap physique assez important.

Quel est le principe de l’art-thérapie ?

Avant tout, il faut préciser que l’esthétique de l’art ne compte pas en matière d’art-thérapie. En effet, le but n’est pas d’encourager le patient à créer une œuvre originale et de haute qualité. En fait, le thérapeute doit seulement l’inciter à utiliser l’art pour évoquer ses expériences passées et aussi ses rêves enfouis, ce qui a un effet libérateur. Le créateur va également se servir de son imagination et de son intuition pour réaliser l’œuvre.

En général, les images qui se forment révèlent des aspects de sa personnalité et des comportements nouveaux qui pourront servir de solution. C’est ce qui rend l’art-thérapie intéressante. Contrairement aux autres méthodes, elle n’est pas uniquement un outil de communication et d’expression. C’est aussi un véritable outil de guérison. Par exemple,  on va demander à une personne qui vit une relation conflictuelle de peindre. Elle va réaliser un tableau qui évoque sa douleur. Mais au fur et à mesure où son travail avance, il finira par dessiner la solution à ses problèmes.

Qu’en est-il de la fonction de l’art-thérapeute ?  En fait, ce dernier n’a pas le droit de juger l’œuvre ou de l’interpréter.  Son rôle se limite à accompagner le sujet dans sa transformation. Pour ce faire, il va l’inciter à produire plus d’œuvres jusqu’à ce qu’il arrive à comprendre ses créations et à y trouver la solution qu’il recherche.

Quel type d’art faut-il privilégier ?

Longtemps considéré comme une activité destinée uniquement aux enfants, le coloriage est la discipline artistique la plus recommandée en matière d’art-thérapie. Sa facilité est son plus grand atout. En effet, on n’a pas besoin d’avoir une compétence technique spécifique pour faire du coloriage. De plus, il n’est pas nécessaire d’investir énormément, de simple matériel de dessin fera l’affaire !

Mais ce qui fait du coloriage un outil thérapeutique par excellence, c’est qu’il optimise la concentration et favorise le lâcher-prise. On peut dire que le coloriage a les mêmes efets que la médication. Il peut donc devenir une antistress efficace. Le sujet qui suit la thérapie se sert des couleurs et du type de trait pour évoquer sa vie intérieure.

Le théâtre est également un art très à privilégier. Le sujet peut raconter sa propre histoire sur scène. À travers ce genre d’exercice, il peut apprendre à se connaître et à exprimer ses émotions. La thérapie par la musique ou musicothérapie est aussi très efficace. Elle est souvent utilisée chez les personnes anxieuses ou bien les autistes. En écoutant de la musique ou en jouant d’un instrument, le sujet arrive facilement à se libérer.

On peut aussi utiliser la danse en art-thérapie. Les mouvements accomplis par le sujet sont ses moyens d’expression. Il faut seulement souligner qu’il n’a pas besoin d’apprendre à danser. Ses mouvements doivent être spontanés. Néanmoins, le thérapeute peut lui demander de réaliser certains exercices comme la danse du guerrier ou bien la danse de la princesse. Les arts plastiques comme le dessin, le collage et la peinture sont aussi des activités qu’on peut utiliser pour des fins thérapeutiques.

art therapie dance

Quels sont les bienfaits de l’art-thérapie ?

Une étude réalisée sur un groupe de 40 individus âgés de 70 à 97 ans a révélé que le fait d’admirer des œuvres d’art procure un bien-être émotionnel. Cela aussi permet de réguler la pression artérielle et de lutter contre la fatigue et la douleur. Une autre étude a été menée auprès de personnes de 60 à 86 ans durant 1 mois. Ces derniers ont pris part à des représentations théâtrales et des discussions sur des arts visuels. Le résultat de l’expérience était remarquable. On a constaté que leurs fonctions cognitives se sont beaucoup améliorées. Ils ont également profité d’un bien-être psychologique.

L’art-thérapie est aussi bénéfique pour les  malades de cancer, et ce, à chaque étape de l’évolution de la maladie. Cette méthode thérapeutique leur a permis de vaincre l’anxiété et la dépression. Il se trouve aussi que l’art-thérapie a été utilisée dans le traitement des personnes victimes d’un stress post-traumatique et des enfants asthmatiques. La méthode a permis une amélioration significative de leurs conditions de vie.

Comment se déroule une séance d’art-thérapie ?

L’art-thérapie se pratique individuellement ou en groupe. La séance a lieu au cabinet du thérapeute ou bien dans un atelier d’art. Il faut seulement que ce soit un endroit agréable. Avant le début de la session, le thérapeute s’informe d’abord sur les objectifs de chaque participant en vue de pouvoir les guider correctement. Notons que la durée de la séance d’art thérapie varie en fonction du problème à résoudre. Il en est de même en ce qui concerne la fréquence des rencontres.

Share This

Des conseils, astuces et exercices précis pour aider à booster la mémoire de vos enfants et mieux apprendre à l'école. Cela vous intéresse ?

x