Le nez fait partie intégrante de la personnalité d’une personne et constitue l’élément central de son visage. Il est donc normal d’y prêter une attention particulière. S’il est trop large, trop brusqué, trop aplati ou trop long, cela peut créer un sentiment d’inconfort, voire être source de complexe. Dans ce cas, l’un des recours pour corriger le défaut est la rhinoplastie. Cet article vous fournit toutes les informations utiles sur cette opération très répandue.

Quand peut-on envisager une rhinoplastie ?

Avant d’envisager une rhinoplastie, il est indispensable de bien réfléchir, car il est question d’une opération irréversible et qui n’est pas anodine. Plusieurs raisons, que nous pouvons qualifier de bonnes, peuvent amener une personne à recourir à l’opération. Quelles sont-elles ?

Pour certains, la malformation du nez peut être un handicap sérieux et causer des difficultés respiratoires. La rhinoplastie est donc vitale dans ce cas.

Pour d’autres personnes, l’opération peut permettre de régler un problème psychologique. En effet, l’aspect disgracieux du nez peut être source de complexe chez quelqu’un et l’amener à perdre progressivement confiance en soi. Dans ce cas également, une rhinoplastie vaut toutes les séances chez le psychologue.

Par ailleurs, un accident, une malformation congénitale ou un déséquilibre dans la morphologie peut détruire l’harmonie qu’il devrait y avoir entre votre nez et votre visage. Il en résulte un mal-être quotidien pénalisant. Dans ce type de situation, vous pouvez envisager une rhinoplastie pour réduire la largeur des os du nez afin de corriger un nez tombant, une bosse, un nez trop creusé, dévié, et vous sentir plus à l’aise.

Par contre si vous désirez subir une rhinoplastie pour avoir le même nez que votre père, pour séduire vos amis ou pour ressembler à une célébrité, vous devrez peut-être y penser à deux fois.

Qu’est-ce que la rhinoplastie peut corriger ?

On comprend que la rhinoplastie n’est pas uniquement pratiquée à des fins esthétiques. Elle peut permettre de résoudre un certain nombre de problèmes importants. En voici quelques-uns.

Corriger une bosse

La bosse est une difformité nasale qui présente différentes formes. Elle peut se trouver en haut du nez ou au niveau de son arête. La bosse peut aussi se développer dans la partie basse du nez, au niveau des cartilages, créant ainsi un aspect crochu. Pour ce type de malformation, l’opération a pour but de râper les excroissances ou de réaliser leur ablation.

Corriger une torsion

Un nez tordu peut être hérité à la naissance ou résulter d’un choc. Il s’agit généralement d’une déviation de la cloison du nez, un défaut esthétique rapidement visible.

En plus de porter atteinte à l’esthétique, le nez tordu peut entraîner des difficultés respiratoires ou encore un ronflement excessif pendant le sommeil. Le redressement du nez par rhinoplastie lui donne un meilleur aspect et améliore le confort de vie du patient.

Affiner le bout du nez

Un excès de cartilage peut causer une pointe de nez large, trop arrondie ou fendue. L’opération chirurgicale, ici, consiste à éliminer ou travailler l’extrémité du cartilage pour créer une harmonie entre le bout du nez et l’arête.

Redessiner un nez épaté

Un manque de relief au niveau de la cloison nasale rend le nez épaté ou aplati, ce qui n’est pas esthétique. Les nez épatés sont souvent épais. L’intervention permet de diminuer la largeur du nez, d’affiner la pointe et de rehausser l’arête à l’aide d’un implant en silicone.

Qui peut avoir recours à une rhinoplastie ?

Les femmes ont toujours manifesté plus d’intérêt pour la chirurgie esthétique que les hommes. Elles ont donc été les premières à manifester l’envie d’améliorer l’aspect de leur nez. Mais, les hommes ont très vite suivi le mouvement et sont actuellement très nombreux à effectuer ce genre d’opération.

N’importe qui peut donc s’offrir une rhinoplastie, à condition que la croissance des différents éléments de son nez soit arrivée à terme. Ainsi, l’âge minimum pour une chirurgie esthétique du nez, selon les professionnels, varie entre 16 et 18 ans. Il faut noter que le patient doit obligatoirement effectuer un bilan psychologique pour savoir s’il a réellement besoin d’opérer son nez ou s’il s’agit d’un fantasme passager.

Comment l’opération se déroule-t-elle ?

Pour une rhinoplastie correctrice ou esthétique, plusieurs étapes se suivent chronologiquement. Avant l’intervention il faut effectuer au moins deux consultations préopératoires. La première a pour but d’informer le patient et de lui proposer la stratégie chirurgicale la mieux adaptée. La seconde se consacre principalement aux formalités administratives.

L’étape suivante est l’organisation de l’opération. Ici, le patient est informé du déroulement de l’intervention. Comprenez que la rhinoplastie nécessite une courte hospitalisation (une nuit généralement). Vous devrez aussi réaliser une consultation d’anesthésie. L’intervention elle-même dure entre 45 minutes et 2 heures en fonction de sa complexité.

La dernière étape consiste en un suivi post opératoire de la rhinoplastie qui se déroule pendant un an minimum. Le chirurgien suit l’évolution progressive du nez et le résultat. Il vous offre régulièrement des conseils.

Pourquoi faut-il absolument recourir à un chirurgien compétent ?

La rhinoplastie doit être effectuée par un chirurgien spécialisé ayant suivi une formation spécifique en plus de sa formation classique dans le domaine de la chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice. Le nom de votre chirurgien doit figurer sur la liste des médecins reconnus comme compétents dans le domaine par le conseil des médecins. Il ne faut pas prendre cela à la légère, car la rhinoplastie est une opération délicate.

Combien peut coûter une chirurgie esthétique du nez ?

Sauf dans des cas particuliers, la rhinoplastie esthétique n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Les tarifs de la rhinoplastie esthétique dépendent de l’étendue de l’opération, de sa complexité technique, et du type d’hospitalisation.

S’il est question de rhinoplastie correctrice, une procédure d’accord peut vous permettre d’obtenir une prise en charge partielle par l’assurance maladie. Cela est valable pour les malformations du nez, les troubles fonctionnels et les séquelles de traumatisme nasal.

Les prix varient beaucoup en fonction du type de rhinoplastie. Ils sont généralement compris entre 7 500 et 14 000 euros.

Les risques de la rhinoplastie

Comme c’est le cas pour toute opération chirurgicale, certaines complications peuvent apparaître avec la rhinoplastie. Il y a un risque d’hématome et d’infection sur site opératoire au niveau du nez (rare).

D’autres risques possibles sont l’asymétrie persistante du nez, la déformation progressive de la pointe du nez, les irrégularités de contour… Dans certains cas, une seconde opération peut être envisagée pour un ajustement.

La rhinoplastie peut être pratiquée à des fins purement esthétiques ou plutôt pour corriger une déformation qui engendre des troubles respiratoires. Quoi qu’il en soit, l’opération permet au patient de se sentir mieux et doit être réalisée par un professionnel pour se dérouler en toute sécurité.

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x