bouffées de chaleur et solution naturelles

Les solutions naturelles anti-bouffées de chaleur qui marchent vraiment existent, mais elles sont souvent assez méconnues. Pourtant, de simples gestes du quotidien peuvent soit accentuer, soit calmer les bouffées de chaleur liées à la ménopause. Il est donc primordial de déterminer les habitudes alimentaires et activités physiques à privilégier ou celles qui doivent être évitées pour retrouver votre équilibre.

Les crises de sudation abondante débutent généralement à la pré-ménopause. À ce moment, les règles sont irrégulières en raison d’une baisse significative du taux d’œstrogènes. Les bouffées de chaleur deviennent de plus en plus fréquentes au fur et à mesure que les règles s’estompent et disparaissent complètement.

Les habitudes alimentaires à adopter pour diminuer les bouffées de chaleur

Ce qu’il faut éviter :

Les montées de température et la sudation nocturne peuvent être réduites si l’on évite :

  • De consommer des produits excitants comme le café, l’alcool ou les épices,
  • De consommer des plats chauds (soupes, breuvages),
  • De consommer des plats trop sucrés (desserts, etc…),
  • De consommer trop de fruits ou trop de produits à base de céréales (pain, pâte, muffins, riz),
  • De sauter des repas.

Les bonnes habitudes alimentaires à avoir :

  • Boire deux litres d’eau par jour en petite quantité à chaque fois,
  • Consommer davantage de légumes,
  • Prendre des collations entre les repas pour stabiliser la glycémie,
  • Manger des crucifères en quantité suffisante (choux de Bruxelles, brocoli, chou-fleur, chou frisé…),
  • Consommer des aliments riches en isoflavones ou phytoestrogènes (soja, graines de lin, pommes, fenouil, céleri, persil, noix,….)
  • Consommer des aliments riches en oméga 3 (maquereaux, sardines, crevettes, graines de lin).

Les activités physiques à pratiquer pour limiter l’apparition des bouffées de chaleur

Etre sédentaire accentue les malaises dus hypoglycémie. Les femmes qui ne font pas d’exercice physique au quotidien ont plus de risque de développer des symptômes et conséquences de la ménopause plus prononcés.

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, il est vivement recommandé aux femmes en période de péri-ménopause ou de ménopause ou aux jeunes femmes de pratiquer régulièrement de l’exercice physique. À titre d’exemple, 30 minutes de marche 3 fois par semaine seront amplement suffisantes.

Les activités de relaxation permettent de diminuer le stress et donc éviter d’accélérer voir réduire les bouffées de chaleur. Le yoga est un parfait exemple, mais on peut également obtenir de très bon résultat en vaquant aux occupations que l’on aime.

Les remèdes naturels pour soulager les bouffées de chaleur

La phytothérapie est une médecine douce très efficace pour traiter traitement les bouffées de chaleur et les sudations nocturnes. Deux plantes phyto-estrogènes sortent du lot :

  • L’actée à grappes noires (cimicifugaracemosa) qui agit directement sur les crises de chaleur. Il faut en consommer environ 80 mg par jour pour des résultats concrets.
  • La sauge (salvisofficinalis) traite quant à elle, les suées nocturnes. Elle permet de réduire considérablement les transpirations nocturnes dues à la ménopause.

Quelle que soit la cause des bouffées de chaleur, les phyto-œstrogènes sont très puissants. Ces hormones naturelles d’origine végétale peuvent se trouver dans l’alimentation ou dans des plantes. Il faut principalement privilégier les bioflavonoïdes (trèfle rouge, peau de raisins, bleuets) et les protéines de soja contenant des isoflavones.

 

Share This

Connaissez-vous la MémoryBox ? Développée par un mentaliste expert des casse-tête, c'est LE moyen ultime pour apprendre à tout retenir... Découvrez son secret !

x