Optimisme

La vie est un ensemble de bonheurs et de situations délicates, ces dernières ayant plus facilement tendance à nous accaparer. Et si nous essayions de nous laisser envahir par le bon côté des choses, plutôt que par les tracas du quotidien ?

Le pharmacien Emile Coué avait déjà exploré il y a 100 ans la pensée positive comme thérapie (« tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux » !). Depuis, des études ont montré son impact sur la santé et la longévité.

Voici 8 techniques pour rester optimiste et prendre la vie du bon côté :

1/ Tenez un carnet de « bonheur »

Achetez un petit carnet que vous poserez près de votre lit. Tous les soirs, prenez le temps de noter une situation, une rencontre, une odeur ou un regard qui vous a touché ou fait éprouver une émotion positive.

Il existe une variante qui consiste à le faire sur des petits papiers une fois par semaine et que vous mettez dans un pot, vous pouvez les consulter lorsque vous avez une baisse de moral.

Je l’ai fait l’année dernière. A la fin de l’année, j’ai relu mes petits papiers et je me suis rendue compte que finalement même si pensais que mon année avais été moyenne, il y avait plein de petits bonheurs quotidiens auxquels on ne prête plus attention.

Un « merci » qui fait plaisir, entendre la voix d’un proche au téléphone, manger un bout de gâteau au chocolat… il y a tant de bons moments dans une journée ! Un excellent outil donc, qui permet aussi de se prémunir contre la dépression.

2/ Faites de l’exercice

Même quelques minutes tous les jours permettent de se sentir mieux dans son corps. Le sport permet également de faire le vide en se concentrant uniquement sur les exercices physiques. Cela peut être aussi un moment de détente en famille ou entre amis.

Bref, vous l’aurez compris, le sport nous aide à rester en forme et aussi à être plus heureux, c’est d’ailleurs la conclusion d’une étude néerlandaise qui a démontré que ceux qui font du sport sont plus satisfaits de leur vie que ceux qui n’en font pas. Il ne vous reste plus qu’à trouver le sport qui vous correspond et à vous amuser.

3/ Vivez simplement, pas de superflu

La société de consommation nous pousse à acheter tout et n’importe quoi. Mais avons-nous vraiment besoin d’un énième robot ménager ou de ce DVD ?

Souvent, vous constaterez que ce que l’on veut vous vendre n’est pas utile. Revenez à l’essentiel, faites du tri, désencombrez votre maison et vous constaterez que ça aura un effet sur votre mental.

Marie Kondo, consultante japonaise, a d’ailleurs écrit un ouvrage sur cette thématique, que je vous invite à lire. Sa méthode vous aide à faire du tri en ne gardant que les objets qui vous font ressentir de la joie, les autres vous les donnez.

Elle conclut que faire du tri dans votre extérieur vous aide à faire du tri à l’intérieur de vous. Votre vision des choses va changer et vous aidera à avoir un moral à toute épreuve.

4/ Lisez

Se plonger dans un roman ou lire notre revue préférée permet de nous évader, bien calé dans notre fauteuil. Mais la lecture a-t-elle d’autres bienfaits insoupçonnés ? La réponse est oui car elle permet de faire travailler notre cerveau : amélioration de la mémoire, permet de garder un esprit vif, d’exprimer sa faculté d’empathie…

Le cerveau ne s’use que si l’on ne s’en sert pas !

La lecture permet aussi d’instaurer un rituel du soir et de mieux dormir, ce qui aura une influence sur votre récupération et votre moral car il est bien plus facile d’être joyeux et optimiste après une bonne nuit.

Dans nos vies à 200 à l’heure entre le boulot et les enfants, on oublie souvent ce moment de détente nécessaire, alors n’hésitez pas à reprendre contact avec le papier, le temps de quelques pages de lecture.

5/ Méditez

Loin de tout concept religieux, la méditation permet de s’évader, de laisser de côté nos soucis et de retrouver le calme intérieur nécessaire pour se ressourcer. Quelques minutes par jour suffisent.

Cependant, lâcher prise est parfois difficile. Il faudra peut-être essayer plusieurs semaines avant d’arriver à être zen mais le jeu en vaut la chandelle. On peut retrouver un mieux-être, une stabilité émotionnelle, un sommeil réparateur ou une attention accrue.

Ses bienfaits sont à l’étude par les scientifiques qui notent que la méditation régulière a un effet physiologique sur le cerveau. Il existe plusieurs types de méditation (attention focalisée, pleine conscience ou encore compassion ou altruisme), à vous de tester et de trouver celle qui vous permettra de retrouver la zen attitude !

6/ Chantez, dansez, riez !

Parfois, on pense avec nostalgie à notre enfance, période où nous étions libres, heureux de ne pas nous poser de questions existentielles. Il ne tient qu’à nous de nous détacher de nos préoccupations quotidiennes, même le temps d’un après-midi.

Essayer au moins une fois par semaine d’avoir un moment rien que pour vous. Profitez-en pour vous inscrire à une chorale, un cours de salsa ou de théâtre.

Il existe même des cours de « rire » ! Les médecins commencent également à s’y intéresser en tant que médecine préventive et curative. Selon Norman Cousins, précurseur de cette thérapie, le rire permet de résister au stress, à la douleur physique et morale et de favoriser des états émotionnels positifs.

Alors qu’attendons-nous pour rire plus ?

SOURIRE RIRE

7/ Arrêtez de râler

Râler peut être ressenti comme un exutoire, mais en réalité c’est une pollution dans nos relations quotidiennes. Nous faisons subir nos râleries aux autres mais surtout à nous-mêmes car en définitive ça ne fait rien avancer !

Il est vrai qu’on râle souvent sans s’en apercevoir, sur ses enfants, son boulot, le linge et les jouets qui traînent, les factures à payer…

Comme le dit si bien Christine Lewicki « Arrêter de râler, c’est prendre conscience que la vie n’est pas contre moi, mais avec moi ». Elle propose d’ailleurs sur son blog, un défi de 21 jours pour arrêter de râler. On s’aperçoit qu’arrêter de râler permet de mettre en lumière ce que nous voulons et non pas ce que nous détestons.

Voilà une façon originale pour rester optimiste que nous pourrions tous tester.

8/ Donnez de votre temps

Quand on ressasse ses mauvaises expériences, on pense que notre vie est terrible, que le positif ne reviendra pas de sitôt. Pour relativiser, je vous propose de réfléchir à un engagement que vous pourriez prendre pour le bien de la communauté.

Quelles sont les associations de votre quartier ? Quelle compétence pouvez-vous proposer de partager avec autrui ?

Distribuer des repas aux SDF, faire du bénévolat à la bibliothèque ou bien encore militer pour le bien-être des animaux, les occasions de faire du bien ne manquent pas.

Epauler des personnes démunies et partager vos expériences avec des plus jeunes pourra vous faire sentir utile, soutenir plus malheureux que soit aide à relativiser et à reprendre confiance.

 

Il existe beaucoup de solutions pour conserver notre optimisme et voir le bon côté de la vie. Quelle est celle qui vous parle le plus parmi celles proposées ?

Avez-vous d’autres solutions à proposer ?

Article proposé par Bonheuretsante

Popup newsletter Réussite Personnelle

Intéressé par le développement personnel ? Ne ratez plus rien !

Recevez tous les mois un email contenant l'ensemble de nos nouveaux articles sur le développement personnel au sens large.

Merci. Vous recevrez un email chaque mois.

Share This