Comment s’exercer pour voir votre aura et interpréter les couleurs

Avez-vous envie de voir à quoi ressemble votre aura ? Savez-vous que nous pouvons tous voir notre aura et que, pour le faire, il vous suffit de procéder à un exercice très simple.

Nous allons vous présenter de quelle manière il est possible de voir le corps éthérique, c’est-à-dire la première des sept couches de votre aura. Le corps éthérique est la couche la plus « facile » à voir : elle demande de la concentration et surtout, elle demande à croire qu’il est possible de le faire. Suivez les étapes ci-dessous pour voir la première couche de votre aura, le corps éthérique.

Les prérequis de l’exercice

Tout d’abord, munissez-vous d’une feuille blanche et placez-vous dans un endroit clair. La main à plat sur la feuille, regardez votre main sans pour autant la fixer. En réalité, regardez votre main comme si votre objectif était de voir à une cinquantaine de centimètres derrière elle. Les contours de votre main vont de venir flous : c’est exactement ce que vous recherchez à atteindre. N’essayez pas d’interpréter et laissez-vous emporter. Le flou qui apparaît devant vos yeux est, en réalité, une énergie lumineuse dont les couleurs varient en fonction de chacun.

Bien que votre cerveau tente, au cours de cet exercice, de faire le point en permanence, résistez l’envie de faire « une mise au point » avec vos yeux et appréciez au mieux cette lumière bleutée qui se forme autour de votre main. C’est à ce moment que vous allez visualiser la première couche de votre aura, c’est-à-dire le corps éthérique. A noter que cet exercice est à la portée de tout le monde, à partir du moment où vous avez, en vous, la motivation de voir votre aura.

Pour visualiser votre atmosphère, mettez-vous en condition grâce à un petit exercice de respiration. Inspirez profondément puis expirez et retenez votre respiration pendant quelques secondes. Grâce à ces exercices répétés, vous vous libérez du stress qui est en vous en ouvrez vos sens extrasensoriels. Fixez ensuite un point à proximité de la personne dont vous souhaitez voir l’atmosphère. Vous allez, très rapidement, voir son émanation.

Cet exercice, riche en enseignements, vous permettra de voir l’émanation de tout ce qui vous entoure. Chez les êtres vivants, l’aura prend la forme de couleurs qui varient en intensités selon l’individu, ce qu’il dégage, sa personnalité, son évolution propre… C’est la couleur qui définit l’état d’être et son intensité. Pour vous aider à interpréter l’état d’être d’une personne et l’intensité de celle-ci, voici quelques exemples d’éléments clés liés aux couleurs observées, sur la base de l’ouvrage Le pouvoir bénéfique des mains de Barbara Ann Brennan.

  • Des traits de caractère représentant l’énergie, la générosité ou encore la passion se retrouve dans le rouge clair
  • Le rouge foncé, quant à lui, traduit de l’égoïsme et un manque de noblesse
  • Associé au brun, le rouge indique la peur, la crainte est un doute aigu
  • Combiné à l’orange, le rouge traduit l’égocentrisme
  • Le jaune or implique un intellect équilibré avec sa spiritualité
  • Le vert et le brun traduisent de l’égoïsme, de l’avidité, de la tromperie ainsi que de la jalousie
  • La couleur violet implique de la compassion, de la compréhension ainsi qu’une spiritualité élevée. Couleur de la royauté par excellence, le violet est noble et, dans l’aura, elle se présente comme un agent d’isolation et de purification.

Comment interpréter les couleurs de l’aura ?

Il est possible d’en savoir davantage sur la manière d’interpréter les couleurs de l’aura.

Le rouge

Positif lorsqu’il est clair et brillant, le rouge traduit de l’énergie, de la chaleur et de la vitalité. À l’inverse, il peut également exprimer la révolte, la colère, voir même la haine. Lorsqu’il est teinté de brun, ce sont des notions de peur que le rouge exprime. Lorsqu’il a des reflets jaunes, rouges et synonymes de désir et d’émotions incontrôlées.

Le orange

Selon la nuance de la couleur orange, on ressent de l’énergie et de la vitalité qui tourne à l’égocentrisme alors que l’orange tire vers le rouge.

Le jaune

Le jaune est synonyme d’une activité intellectuelle intense. Lorsqu’il est sale ou boueux, le jaune traduit la ruse, l’avidité ou encore l’égoïsme.

Le vert

La couleur verte est symbole d’équilibre. Lorsqu’il est clair, il traduit la guérison. Ainsi, un individu dont l’aura est principalement de couleur vert émeraude sera quelqu’un de profondément engagé dans l’art de la guérison. Le vert, comme les autres couleurs, peut prendre des aspects négatifs et traduire un profond égoïsme.

Le bleu

Le bleu est traditionnellement associé au sentiment religieux et à l’intuition. Plus profond, il peut tourner à l’indigo, traduisant le caractère d’une personne profondément orientée vers la religion. Son aspect négatif le fait apparaître avec des reflets de brun ou de noir, laissant place à un côté sombre de sa spiritualité.

Le violet

À l’instar du bleu, le violet traduit des ambitions spirituelles plus importantes. Teinté de mauve lavande, le violet traduit également une bonne vitalité.

Le blanc

Le blanc n’est pas une couleur en soi, mais la combinaison de toutes les couleurs existantes. Il est synonyme d’une intégration parfaite et la capacité d’union.

Popup newsletter Réussite Personnelle

Intéressé par le développement personnel ? Ne ratez plus rien !

Recevez tous les mois un email contenant l'ensemble de nos nouveaux articles sur le développement personnel au sens large.

Merci. Vous recevrez un email chaque mois.